PharmaLife, santé

Une rencontre scientifique sur la Neuromyelite Optique.

Les maladies neurologiques sont un vrai problème de santé publique. En effet elle touche les plus jeunes comme les plus vieux.

Ce qu’il faudrait noter c’est qu’on entend par maladies neurologiques toutes pathologies du système nerveux. Elles touchent le cerveau, la moelle épinière, les nerfs qui sont dans le crâne etc… Nous pouvons donc citer l’épilepsie, la maladie d’Alzheimer, l’accident vasculaire cérébral (AVC), la Neuromyelite optique et bien d’autres.

Nous avons participé à un congrès sur une maladie neurologique.

C’est sous le Co-parrainage du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et du ministre de la santé et de l’hygiène publique que la fondation Orange en collaboration avec la fondation caritative Guthy-Jackson aux USA a organisé le 11,12,13 juillet 2019 avec la société ivoirienne de Neurologie (SNI), le 3ème Congres sur la neuromyélite optique (NMO) à AZALAI HÔTEL ABIDJAN.

C’est sous les allocutions du professeur KOUASSI Beugre, Président du Conseils Scientifique et de Mme AKA Anghui épouse DIARRA, Présidente du comite d’organisation que la cérémonie a débuté pour souhaiter le traditionnel Akwaba aux différents pays invités.

La série d’allocations avec l’intervention du ministre de la santé et de l’hygiène publique, monsieur AKA Aouele Eugène et du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Albert Mabri Toakeusse ont ouvert les 3 jours de congrès.

Parlons de la Neuromyelite optique ?

La Neuromyelite optique est une maladie rare. Elle est auto-immune, c’est a dire que le système immunitaire fonctionne mal et attaque les tissus de son propre organisme.

Cette maladie en plus d’être neurologique a une atteinte optique car elle provoque une inflammation du nerfs optique.

Étant auto-immune, La Neuromyelite optique est incurable. Cependant, des traitements peuvent arrêter les épisodes, contrôler les symptômes et prévenir la récurrence des épisodes. On utilise le plus souvent des corticoïdes ou dès traitements immunosuppresseurs.

Le traitement doit être suivi régulièrement ainsi il engendre des coûts non négligeables pour les personnes souffrantes. Ainsi, il est toujours bien de s’intéresser à cette maladie afin d’interpeller les décideurs en vue de trouver le moyen de venir en aide aux malades.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s